Plante individuelle - communauté végétale

MENU
LOGIN

De la plante individuelle à la communauté végétale

Sur chaque parcelle herbagère poussent diverses espèces distinctes. Leur nombre peut varier de 2 à 4 dans certaines prairies temporaires à plus de 50 dans les prairies permanentes.

Ces espèces constituent la communauté végétale. L’inventaire des plantes présentes permet de connaître la composition botanique. Nous utilisons aussi les termes d’unité de végétation ou de type de prairie.

Aperçu du chapitre

Pourquoi rencontrons-nous une espèce plutôt qu’une autre sur une parcelle ? Quels sont les facteurs qui influencent cette sélection ?

Exigences des espèces végétales – facteurs d’influence


Chaque espèce d’une prairie ou d’un pâturage peut en concurrencer une autre, la tolérer ou la protéger.

Concurrence et synergies entre espèces


La composition botanique d’une prairie ou d’un pâturage est déterminée par les facteurs naturels et par les modes d’exploitation agricoles

Comment naissent les communautés végétales des prairies et des pâturages ?


Les ray-grass jouent un rôle essentiel parmi toutes les espèces fourragères. Pour classer les facteurs naturels, nous distinguons les milieux qui leur conviennent ou non. Il s’agit du critère suivant

Aptitude au ray-grass


Du point de vue agronomique, nous nous intéressons aux communautés végétales dont la valeur fourragère est élevée.

Qu’entendons-nous par un herbage à haute valeur fourragère ?

Vers le haut