Prairies temporaires = mélanges graminées-légumineuses

MENU
LOGIN

Prairies temporaires = mélanges graminées-légumineuses

Introduction, aperçu

Depuis très longtemps, en Suisse, les prairies ne sont pas semées en cultures pures, mais à base de mélanges constitués de plusieurs espèces de graminées et de légumineuses.

Derrière cette approche, voire cette tradition solidement ancrée dans la pratique, se cachent des avantages agronomiques tangibles. En comparaison avec les cultures pures de graminées ou de légumineuses, les mélanges de plantes fourragères peuvent mieux …

  • s'adapter aux différentes conditions environnementales, dans la mesure où, en fonction du milieu et de l’exploitation, parmi les diverses espèces présentes, certaines bénéficient des conditions actuelles et se mettent en avant.
  • garantir un haut niveau de production et une bonne répartition des risques.
     

Un autre point remarquable doit être mentionné concernant la mise en place d’une prairie temporaire. Les mélanges graminées-légumineuses contiennent presque exclusivement des variétés sélectionnées de plantes fourragères. Si cela en augmente le coût à l'achat, leurs performances et leur persistance nettement supérieures les rendent plus économiques que les "semences bon marché"

Depuis des décennies, les connaissances en recherche (sélection des plantes, essais de mélanges) et développement (maisons de semences, pratique et conseil agricoles) des mélanges graminées-légumineuses ont permis d'établir une liste de recettes de grande qualité appelée liste des "mélanges standard".

L’Association pour le Développement de la Culture Fourragère ADCF occupe une position prestigieuse dans la promotion des mélanges de qualité pour la production fourragère : il y a environ 40 ans déjà, elle a créé le label de qualité ADCF pour les mélanges graminées-légumineuses de top qualité.

Vers le haut