Graminées

MENU
LOGIN

Caractéristiques des graminées

Résumé

  • Les graminées constituent la base fourragère (le moteur) des prairies et pâturages.
  • Elles jouent un rôle déterminant dans la formation du rendement et l’aptitude à l’utilisation.
  • Les espèces gazonnantes forment un couvert végétal dense, favorable au passage des machines et à la pâture.
  • Les jeunes graminées fourragères ont une bonne qualité et son équilibrées en énergie et en protéines. En revanche, leur teneur en cellulose augmente rapidement avec l’âge et la qualité du fourrage diminue.
  • Les pertes mécaniques de fourrage durant la conservation sont faibles.
  • Les graminées fourragères ont généralement un système racinaire superficiel et, de ce fait, sont exigeante en eau et en nutriments.
  • La diversité des espèces et des variétés de graminées est importante.

Autres caractéristiques


Forme de croissance

  • Finesse des feuilles
  • Racines superficielles
  • Plusieurs graminées forment des touffes, d’autres des tapis grâce à leurs tiges rampantes. On trouve également des graminées capables de développer les deux formes de croissance.

Stade de croissance optimal

  • L’optimum se situe au printemps, et, en partie, en automne.
  • Au cours de la première pousse, la plupart des graminées forment des tiges qui épient. Celles-ci produisent un fourrage abondant, mais de qualité médiocre. Les tiges plus feuillues des repousses sont de meilleure qualité.
  • La capacité des graminées de prélever l’eau et les éléments nutritifs en profondeur dans le sol est faible.

Rôle dans la communauté végétale

  • Les graminées sont les principales responsables de la formation du couvert végétal et du rendement.
  • Plusieurs graminées déterminent la densité et la portance de la couverture végétale.

Valeur fourragère

  • Les teneurs en énergie et en protéines des graminées sont équilibrées. Leur rapport au rendement en matière sèche est le plus favorable à des stades précoces.
  • La teneur en cellulose augmente rapidement après l’épiaison et s’accompagne d’une baisse d’appétence et de qualité fourragère. Ce stade est atteint plus ou moins rapidement, selon l’espèce.

Valeur écologique

  • Plusieurs espèces sont une source de nourriture pour les insectes, dont certains se raréfient.

Particularités

  • Les graminées n’ont pas toutes un intérêt agronomique, raison pour laquelle une distinction est faite entre les « graminées fourragères » et les « graminées indésirables ».

Importance comme plantes indicatrices

  • Les espèces de graminées des prairies et de pâturages, en plaine comme en montagne, renseignent sur la nature du milieu et sur les conditions d’exploitation.

Vers le haut