Autres plantes

Logo
Login

Vergerette annuelle

Erigeron annuus

Résumé

  • Néophyte invasive (figure sur la liste noire de la Confédération). Concurrence la flore indigène.
  • Fleurit en été et en automne et se répand massivement par ses graines.
  • Est très concurrentielle et très difficile à combattre.

Images

Vers le haut


Caractéristiques


Port, aspect, longévité

  • 30 à plus de 100 cm de hauteur; tige dressée, couverte de poils épars et raides et le plus souvent ramifiée en forme de corymbe dans sa partie supérieure (≠ pâquerette), portant plusieurs capitules de 1 à 2 cm de grandeur. Nombreuses feuilles alternes sur la tige (≠ pâquerette).
  • Les feuilles de la base forment une touffe en forme de rosette. Elles sont vert-clair, allongées-ovales, se rétrécissent en un pétiole ailé et sont couvertes des deux côtés de poils duveteux. Le bord de la feuille a des dents grossières et obtuses (≠ camomille). Feuilles avec des nervures translucides, saillantes dessous.
  • Fleurs ligulées de couleur blanche ou lilas, très étroites et étalées. Centre jaune. Fleurit de juin à octobre (≠ pâquerette).
  • Enracinement: peu développé.
  • Plante annuelle ou bisannuelle. Les plantes coupées repoussent, fleurissent en peu de temps et deviennent pérennes.
  • La propagation a lieu (sans fécondation) grâce aux très nombreuses minuscules graines qui, grâce à leur aigrette, sont portées à des kilomètres par le vent. Les graines sont mûres dès le mois de juillet, peuvent germer en automne et forment des rosettes capables d’hiverner. Les graines survivent au moins 5 ans dans le sol.

Exigences écologiques, distribution

  • Répandue en plaine et dans les zones de collines, dans les milieux secs à humides.
  • A besoin de beaucoup de lumière, remplit les trous dans la végétation. Au bord des chemins et des parcelles, le long des cours d’eau, dans les pâturages, les prairies maigres, les jachères fleurie et les surfaces rudérales lacuneuses.
  • Est très concurrentielle. Émet des substances avec un effet herbicide sur les plantes voisines et peut former des populations denses.

Lutte

  • Arracher les plantes avec les racines avant la floraison en conditions humides et les éliminer avec les ordures. A répéter pendant 6 ans.
  • Les trous consécutifs aux arrachages doivent être ensemencés avec des plantes fourragères.
  • Ne pas laisser les plantes arrachées sur place car les graines continueront à mûrir et à se disperser.
  • Une fauche régulière n’est utile que si l’intervalle entre deux coupes est très court (au maximum un mois). S’il n’y a pas de fleurs ni de graines, le fourrage peut être composté.
  • Attention lors du transport de fourrages contaminés.
  • Il n’y aucune recommandation en matière de lutte chimique.

Valeur fourragère

  • En tant que néophyte invasive, la vergerette annuelle est une véritable mauvaise herbe qu’il faut combattre.
  • N’est pas toxique, mais n’est pas volontiers consommée et peut se propager massivement dans les pâturages et les prairies exploitées extensivement.

Particularités

  • Provient à l’origine d’Amérique du nord, a été introduite au 18e siècle en Europe centrale comme plante ornementale et est retournée à l’état sauvage.

Pour plus d’information