Exploitation des PT

MENU
LOGIN

Traitement des rumex avant l’installation de la prairie temporaire

Pour maitriser les rumex au cours de la rotation des cultures, une cure conséquente anti-rumex s’avère utile.
En été, par exemple après une céréale précoce (orge d'hiver), il peut être intéressant, en particulier pour les exploitations biologiques, de réserver une période d’une certaine longueur servant à lutter de manière drastique contre les rumex avant la mise en place de la prairie temporaire.

L’opération n'est pas possible sans travail manuel et nécessite des conditions ressuyées pour deux raisons:
- on roule plusieurs fois avec des poids lourds de machines sur le sol -> risque de marquer des traces et de créer des dégâts de tassement
- les parties de rumex ramenées à la surface doivent s'assécher.

Cure anti-rumex

1.  Par conditions suffisamment ressuyées, vous sous-coupez les chaumes de céréales et les plantes de rumex en passant la charrue ou un cultivateur à ailettes à une profondeur de 12 cm environs.

2.  Tirez les rumex coupés à la surface à l’aide d’un vibroculteur plusieurs fois à intervalles de 10 à 14 jours. Dans le même passage, le vibroculteur détruit les jeunes plants de mauvaises herbes germées et levées et stimule la germination des rumex.

3.  Après chaque passage de cultivateur, vous ramassez à la main les gros morceaux de rumex. Ce n'est que par temps très chaud que vous pouvez vous épargner ce travail manuel puisque les plantes de rumex ont séché et sont mortes.

Conseils pour la cure anti-rumex

  • La charrue coupe les rumex de manière plus précise que le chisel, qui a tendance à dévier latéralement.
  • Chaque opération suivante avec le cultivateur doit être effectuée un peu moins profondément afin de ne plus faire remonter les rumex à la surface.

Vers le haut